Peintures d'Afrique et d'ailleurs par Emmanuel Baliyanga

The Sentinella Mars 2011- Couverture par E Baliyanga

Il nous arrive souvent dans la vie les choses auxquelles nous n’avions jamais pensé auparavant…

C’est ce que nous appelons généralement  surprise. Depuis le mois de novembre 2011, j’ai eu une agréable surprise, cette surprise me donne la joie et l’espoir à chaque instant…Vous vous demandez quelle est cette surprise ? C’est en choisissant  une image de Barack Obama, devant servir de couverture que j’ai rencontré une merveilleuse artiste surnommée MIKI. Cette  artiste de renommée internationale a réalisé un magnifique portrait de l’actuel Président Américain qui m’a directement séduit  par la finesse avec laquelle elle manie les crayons de couleurs…par l’expression qu’elle a donné à cette œuvre intitulée Yes we can. Après son accord pour l’utilisation de cette belle image, Miki a voulu me découvrir, juste parce que je lui ai dit que je suis artiste mais j’ai abandonné la peinture parce qu’elle ne nourrit pas son homme ici en Afrique. Ma réaction l’a bien choquée, mais c’est ce choc qui a engendré mon espoir. Elle a eu la curiosité de voir mes œuvres ce que je lui ai directement produit !!!Mais je croyais qu’elle allait me décourager que je suis nulle !!! A ma grande surprise elle m’a beaucoup félicité et m’a directement proposer beaucoup d’option pour reprendre goût de la peinture, notamment m’inscrire dans des sites d’artistes. Après je lui ai conté l’histoire de ma vie : Mon histoire l’a beaucoup touchée et elle m’a dit qu’elle voudrait la faire publier dans la presse.

Quelques semaines plus tard, elle m’a dit qu’elle a des amis qui ont un magazine qu’elle va leur demander s’ils pouvaient accepter de publier mon histoire et  ma rencontre avec elle, bref tout ce qui peut me redonner l’espoir de vie et de continuer à peindre. Quelques jours après, elle me dit que les éditeurs de ce Magazine ont accepté. Cette nouvelle a été une immense joie pour moi. Miki m’a directement demandé de rédiger quelque chose ce que j’ai fait avec plaisir. Mon texte était très long et j’avais peur que le Magazine allait le rejeter !!!Miki m’a traduit le texte en bon Anglais et j’ai été très impatient de voir paraître ce  numéro qui devait sortir en mars 2011. Je viens de le recevoir en version numérique. La une qui porte l’une de mes tableaux est très artistiquement présentée ce qui donne une autre dimension à cette œuvre, la première que j’ai vendu à l’internet…Quelle joie. L’intérieur de ce Magazine Sentinella est très super !!! la présentation des différentes rubriques est concise, très originale, séduisante facile à capter l’attention du lecteur. Miki m’a ressuscité et m’a remis dans le monde artistique !!! Quelle surprise de rencontrer une personne si particulière et généreuse. Je tiens aussi dire merci aux éditeurs de ce Magazine qu’ils trouvent ici mon expression de ma profonde gratitude. Ma gratitude va aussi à Kev Moore, compagnon de Miki, qui ne cesse de me prodiguer de bons conseils, qui me fait de mails pleins de mots remplis d’espoir.

Emmanuel Baliyanga dans The Sentinella Mars 2011

Vous pouvez lire l’article en ligne en cliquant ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :