Peintures d'Afrique et d'ailleurs par Emmanuel Baliyanga

Sidney Poitier

Sidney Poitier – By Emmanuel Baliyanga

 

Poitier Sidney ( le 20 février 1927-)

« …Acteur et réalisateur américain-africain né à Miami dans l’Etat de Floride (Etats-Unis), Sidney Poitier est issu d’une famille de paysans ariginaires des Bahamas. En 1937, il quitte l’école pour tenter sa chance à New York, où il fait de petits boulots avant de s’engager comme infirmier dans l’armée. Revenu à la vie civile, Poitier est d’abord machiniste, puis acteur à l’American Negro Theater.
En 1946, il fait ses débuts sur scène à Broadway, l’une des longues rues de New York, et tourne dès 1950 dans de nombreux films. Acteur talentueux, Sidney Poitier devient rapidement une figure emblématique du peuple noir pour Hollywood et acteur Black numéro un des années 1950 et 1960. Nominé pour l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans The Defiant One (La chaine) en 1958, il le remporte pour Lilies of the Fields (Lys des champs) en 1963.

En 1972, il passe derrière la caméra et réalise Buck and the Preacher avec Harry Belafonte. Ses films en tant que réalisateur, sont intéressants et révéleront de nombreux talents dans la communauté noire. Son succès d’acteur populaire ouvre la voie à plusieurs acteurs américains-africains dans le cinéma commercial des années 1970.

Son répertoire filmographique comprend plusieurs titres : La porte s’ouvre (1950), Cry the Beloved Country, Les conducteurs du diable (1952), Go man go (1954), Graine de violence (1955), Goobye my lady, L’Homme qui tua la peur, Le carnaval des dieux (1956), Un raisin au soleil (1961), La bataille de la vallée du diable (1966) Guess who’s coming to dinner (devine qui vient diner, 1967), The Lost man (1969), Let’s do it Again (1975), Stir Crazy (1980), La folie aux trousses (1982), Randonnée pour un tueur (1988),  Little Nikita (1988) ,     HYPERLINK « http://www.cinemapassion.com/../film/la-fiche-film-6262.php » \o « Les Experts » Les Experts (1992 ),  HYPERLINK « http://www.cinemapassion.com/../film/la-fiche-film-1675.php » \o « Le Chacal » Le Chacal (1997) et  Tell them who you are (2004 )… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :